Par Florentin Ndatewouo

Quelques heures avant leurs interpellations, les 6 bénévoles de l’Association Survie-Cameroon distribuent masques et gels hydroalcooliques Yaoundé Mokolo /11/05/2020

Christian Penda Ekoka annonce ce 15 mai, la mise en liberté des 6 bénévoles arrêtés le 11 mai dernier. Sur son poste Tweeter, le président du comité de gestion de l’opération humanitaire menée par l’Association Survie-Cameroon-Survival initative (SCSI) fait savoir que « les bénévoles viennent d’être libérés. Chaleureuses félicitations à tous ceux qui de loin et de près ont œuvré pour cette libération.»

Les 6 bénévoles arrêtés avaient été interpellés sur la place du marché de Mokolo alors qu’ils procédaient à la distribution des masques de protection et des gels hydro-alcooliques. Après avoir été incarcérés au Commissariat central numéro II, ils ont été entendus le lendemain au parquet, devant le procureur près le Tribunal de grande instance (Tgi)de Yaoundé centre-administratif.

3 Comments

Anonyme

Bonne nouvelle. On dirait que les choses semblent prendre du sens dans les mailles de la justice Camerounaise.

mai 15, 2020 - 8:12 Répondre

Florentin Ndatewouo

On peut le dire. Cepndant, l

mai 15, 2020 - 8:12 Répondre

Florentin Ndatewouo

On peut le dire. Cependant, la situation des deux personnes venues portant assistance à ces derniers est qu’elles restent détenues. Elles sont accusées d’avoir pris des images au Commissariat central numéro II où étaient gardés les 6 bénévoles. Nous suivrons cette actualité, ainsi que celle liée à l’audition de Christian Penda Ekoka, et nous rendrons compte en temps. Mais déjà, on peut légitiment se demander s’il est une infraction qui consiste à porter assistance aux personnes en dangers, vu que le Cameroun fait face comme nombre de pays à la pandémie du Covid-19. Cette question a été traitée sur ce site avec un article et l’interview de l’enseignant de droit et analyste politique Ambroise Louison Essomba .

mai 15, 2020 - 8:12 Répondre

Leave a Comment